Retour à la grille

Série "Every Runner" : changer les choses grâce à la course

Si vous visualisez une personne qui fait de la course... que voyez-vous ? Qui est représenté et qui ne l'est pas ? Ces questions, nous nous les posons et puis nous vous écoutons : vos histoires et celles des personnes qui font bouger les lignes sur la conception du ou de la coureuse idéale et inspirent leur communauté. Ces histoires créent un espace de liberté pour les coureurs et coureuses qui ne se sentent pas représentés.

 

The Running Charity

 

La course à pied peut changer ta vie. C’est l’idée derrière The Running Charity qui aide les jeunes sans abri de Londres et Manchester à bâtir un avenir meilleur en adoptant la course à pied.

   

  

« Nos jeunes ont tellement de potentiel que souvent, ils ne parviennent pas à voir » déclare Alex Eagle, cofondateur de The Running Charity. 

 

L’association œuvre auprès de jeunes personnes vulnérables et utilise la course à pied comme outil pour améliorer leur santé et bien-être. Claude, coach à The Running Charity, en connait personnellement les bienfaits. Sans-abri luttant pour s’en sortir, il a rejoint le tout premier programme il y a neuf ans. 

 

« The Running Charity a fait de moi qui je suis aujourd’hui. Tout ce que j’utilisais comme échappatoire, je l’ai remplacé par la course. »

 

 

Par le biais de sessions de groupe et individuelles axées sur le développement personnel, la forme physique et le bien-être, les jeunes développent leur confiance et accomplissent des choses qu’ils pensaient impossibles.

 

The Running Charity, qui aide plus de 500 jeunes à changer leur vie grâce à la course depuis 2012, crée un espace ils se sentent à leur place et peuvent reprendre le contrôle de leur vie.

 

Fresh Air Fund

  

Jouer dehors avec leurs amis, dépenser leur énergie de jeunesse et explorer les environs... Cela ressemble aux vacances d’été typiques de beaucoup d’enfants. Malheureusement, dans le quartier du Bronx à New York, l’accès au plein air et à des loisirs sans danger n’est pas toujours une évidence. Pour offrir à ces enfants une expérience estivale ludique et sûre, une escapade s’impose. Et c’est là que le Fresh Air Fund (le Fonds pour le Grand Air) entre en scène.

      

 

Depuis 1877, le Fresh Air Fund offre des expériences estivales transformatrices à des enfants et adolescents new-yorkais issus de communautés défavorisées. Proposant des activités allant des colonies de vacances aux rencontres hebdomadaires, l’association encourage aussi un mode de vie actif. Ce printemps, On s’est associé au Fresh Air Fund pour mettre en place un club d’athlétisme hebdomadaire dans le Bronx.

    

 

L’événement rassemble la jeunesse locale du Bronx pour participer à des exercices et des jeux centrés sur la course à pied, en mettant l’accent sur l’adoption d’un mode de vie sain, l’autonomisation par le sport et l’esprit d’équipe. Ancienne élève du Fresh Air Fund et coordinatrice pédagogique, Kayla Paulino n’est pas la seule à témoigner de l’impact évident du club d’athlétisme sur les participant(e)s :

 

« Nous recevions semaine après semaine des retours positifs, nous disant que les enfants rentraient à la maison heureux, avec l’impression d’avoir accompli quelque chose, d’avoir fait quelque chose. »

 

Elle espère que ces bienfaits immédiats de la course inciteront les participant(e)s à intégrer ce sport dans leur vie quotidienne.

 

Le Hoodie
Peu de volume mais plein de bonus. Grâce à sa conception suisse, le Hoodie peut être adapté lorsque tu te réchauffes avec des aérations spéciales.
Découvrir le Hoodie

 

Pansa Boyz

   

La mission des Pansa Boys est de créer une communauté authentique de coureurs qui se sentent mutuellement soutenus et valorisés les uns par les autres. 

   

 

« Il y a des hommes qui veulent courir, mais qui se sentent mal à l’aise. Parce qu’ils ne ressemblent pas à l’image du “coureur” », explique Manny « Bodega » Rodriguez, fondateur des Pansa Boyz.

 

Un groupe de quatre hommes latino-américains de première génération, nés et élevés à New York, les Pansa Boyz se sont rencontrés grâce de leur envie commune de bouger et courir, mais aussi de mettre fin au préjugé selon lequel il faut avoir une certaine apparence pour être reconnu comme coureur.

 

« Les hommes ressentent aussi du “body shaming” (une humiliation sur des critères physiques) par rapport à leur apparence et leur silhouette. Nous essayons simplement de partager un peu de positivité à travers le monde pour les personnes de toutes les silhouettes, tailles, et formes. Ce n’est pas parce que nous sommes gros, que nous sommes en mauvaise santé », expliquent-ils.  

 

 

« Si je cours à côté de quelqu’un qui me ressemble, qui se sent comme moi, qui sait ce que je vis tous les jours. Il y a un certain confort dans le fait de savoir que nous allons le faire ensemble », soulignent-ils. Pour cette équipe, l’important n’est pas de cumuler les kilomètres ou de pulvériser des records, mais de se montrer à la hauteur de soi-même tous les jours.

 

« Les Pansa Boyz sont mes amis », ajoute Manny. « Nous avons tous la peau noire ou foncée. Nous sommes tous des gens de couleur. Nous sommes tous des gens de New York. Notre objectif pour les Pansa Boys est de faire prendre conscience aux gens qu’il n’y a pas de mal à nous ressembler. Tu n’as pas besoin d’avoir une certaine apparence. C’est le plus gros message que nous voulons faire passer, simplement en courant et en en parlant. »

La Cloudstratus
La Cloudstratus offre un maximum d’amorti mais reste sensible. Elle propose un soutien additionnel qui n’entrave pas la vitesse.
Voir la chaussure

Inscrivez-vous à la newsletter On pour rester au courant de toutes nos nouveautés, offres spéciales et conseils d'entraînement.


En vous abonnant à notre newsletter, vous acceptez la Politique de confidentialité de On.