Retour à la grille

Nicola Spirig et Max Studer fêtent deux places sur le podium en un week-end à Lisbonne

Le duo suisse a repoussé les limites de la résilience en terminant chacun deux fois dans le top trois en 48 heures.

Nicola Spirig a fait appel à toute sa classe et son expérience pour surmonter un week-end éprouvant à Lisbonne avec une facilité déconcertante. La star suisse chevronnée a permis à son équipe de remporter une médaille de bronze et une qualification aux Jeux olympiques sur les Championnats du monde de triathlon en relais mixte ce vendredi. Puis, deux jours plus tard, elle s’est frottée à une brochette d’athlètes renommés pour finir 12 secondes avant Carolyn Hayes à la Coupe du monde de triathlon.

 

Et en témoignage de la force d’endurance des grands athlètes On, Max Studer a également réussi à monter deux fois sur les podiums en un week-end et s’est emparé de la médaille d’argent sur la compétition masculine de samedi, en ratant la médaille d’or de seulement huit secondes.

 

Spirig est sortie de l’eau 70 secondes derrière le peloton de tête. Mais une performance monstre sur le vélo (1:03:11) et en course à pied (33:57) lui ont permis de dominer sur les dernières étapes.

Nicola Spirig : « Je me suis plutôt bien entraînée ces trois dernières semaines à la Grande Canarie, alors je me sentais bien en attaquant cette compétition. J’ai participé à la Coupe du monde parce que j’étais déjà sur place (pour la compétition de relais) et j’avais besoin de quelques bonnes épreuves de haut niveau avant les Jeux olympiques. Il était plus important pour moi de participer à une compétition difficile que d’obtenir un certain résultat. Je voulais juste donner le meilleur de moi-même et me pousser au maximum. »

 

Et d’ajouter : « J’étais contente de la compétition de relais mixte car nous nous étions qualifiés pour les Jeux olympiques, et c’était le but. Tout n’était pas parfait, mais nous sommes heureux d’être qualifiés. »

 

Le défi s’est sans doute avéré encore plus difficile pour son coéquipier Studer qui a concouru le vendredi (relais) et le samedi (compétition masculine). La médaille d’argent qu’il a remportée samedi reflète la qualité de sa course, épreuve où il a enregistré le meilleur temps (29:04) pour se hisser dans le trop trois.

 

Max Studer : « C’étaient deux journées incroyables de compétition, d’abord avec le relais en équipe vendredi où nous nous sommes qualifiés pour les Jeux olympiques, puis samedi sur la compétition masculine. Samedi, j’ai attaqué par une bonne performance en natation qui m’a permis d’entrer directement dans le peloton de tête. L’épreuve de cyclisme était rapide, alors je savais que tout allait se jouer sur la course à pied. J’ai perdu un peu de temps dans la transition parce qu’il y avait énormément d’athlètes, mais au final, j’ai rattrapé le peloton de tête et j’ai accéléré le rythme. »

 

Et d’ajouter : « Je me suis battu sur les trois derniers kilomètres avec Kristian Blummenfelt, mais il avait plus d’énergie que moi sur le kilomètre final. Je suis content du résultat car il est important pour les qualifications aux Jeux olympiques. Je vais maintenant retourner à Saint-Moritz et me préparer pour Leeds. »

 

 

Spirig et Studer vont maintenant porter leur attention sur les derniers préparatifs avant les Jeux olympiques à Tokyo.

 

Nicola Spirig : « Je pensais concourir à Leeds, mais maintenant mon coach pense qu’il serait mieux que je saute cet évènement pour m’entraîner à la place. Je participerai peut-être à une petite compétition plutôt qu’à celle de Leeds, puis fin juin je partirai pour les Championnats d’Europe à Kitzbühel et les Championnats d’Europe moyenne distance à Walchsee une semaine plus tard. »

  

Cloudboom Echo
La chaussure ultralégère avec une Speedboard® en carbone pour battre les records sur la route. Conçue avec nos athlètes d’élite.
Découvrir

Be first to hear about our latest releases, special offers and training tips by signing up for the On Newsletter.