Retour à la grille

Protéger une communauté, point par point

Candy Reyes-Alipio s’engage sur un terrain difficile afin de protéger une communauté indigène des montagnes des Philippines... grâce au tricot.

 

Normalement uniquement traversé pour rejoindre les rizières en terrasses de Banaue et Hungduan dans la province d’Ifugao aux Philippines, il est facile de ne pas remarquer le tout petit village de Uhaj. Les maisons, l’unique auberge et la petite école sont rassemblées autour de la route et se dressent parfois même dans les rizières.

 

Le paysage strié unique des rizières en terrasses environnantes est cultivé par les résidants de Uhaj selon la même technique ancestrale et dans l’unique but de fournir du riz à la famille pour toute l’année, rien de plus. Malgré sa situation éloignée (il faut compter 30 minutes en tricycle, plus 8 heures de bus de nuit en partant de la ville la plus proche), la population ici est très instruite. De plus en plus d’habitants disparaissent en quête de travail : ils quittent la province d’Ifugao, inscrite au patrimoine de l’UNESCO, et menacent ainsi de faire disparaitre son mode de vie ancestral.

 

Mais une femme, Candy Reyes-Alipio, s’est donné pour mission de le protéger.

 

« Alors que la population diminue et que de moins en moins de gens restent sur place, les rizières en terrasses sont menacées de disparaitre du paysage » déclare Candy. « L’un de nos objectifs est de conserver les traditions locales d’Ifugao et sa culture des rizières en terrasses. Permettre aux villageois de gagner de l’argent sans devoir quitter leurs terres ancestrales est très important pour nous. C’est pourquoi nous travaillons autour de leurs cycles de récolte et de plantation : pour empêcher ces pratiques centenaires de se perdre. »

 

 

Depuis sa plus tendre enfance, l’artisanat et la communauté ont joué un rôle central dans le quotidien de Candy. Chaque année, sa mère emmenait sa famille dans un orphelinat local et dans le cadre de son éducation, elle passait des semaines auprès des communautés pauvres de sa ville, à parcourir les sentiers escarpés et apprendre leur mode de vie.

 

« Nous avons côtoyé des gens qui n’ont pas la même vie que nous : une expérience qui a eu un impact sur la vie que je mène aujourd’hui et sur le travail que je fais » déclare Candy.

 

Jeune, elle passait ses vacances d’été à développer de nouvelles compétences telles que le piano, le ballet, l’illustration et le tricot. C'est cette dernière activité qui a provoqué une étincelle et a éclairé la voie vers son travail et sa vocation.

 

« J'ai tout de suite apprécié le tricot car tu as l’impression d’être productif même si tu ne fais pas grand-chose » explique Candy. « À chaque fois que je veux me défaire de tous mes gadgets, je tricote. C’est un bon moyen de rester actif, tu peux emporter ton tricot partout avec toi et tu finis avec quelque chose à porter ! »

 

C’est seulement lorsque Candy a déménagé à Baguio, en 2012, qu’elle a eu l’opportunité de combiner le tricot, son amour pour les paysages naturels et sa volonté de travailler avec des personnes moins chanceuses qu’elle. 

 

 

Après avoir entendu parler de Ricefield Collective, une entreprise sociale dirigée par deux femmes à New York et Londres et qui apprenait aux femmes vivant dans les rizières de la province reculée d’Ifugao à tricoter, Candy a proposé de partager ses connaissances en tricot. À la dissolution de Ricefield, Candy, très attachée à la communauté de femmes qu’elle a appris à connaître dans ce village de montagne, a repris le projet et a créé sa propre entreprise sociale : Knitting Expedition.

 

« Je ressentais de l’attachement pour ces femmes, les tricoteuses. Je restais là-bas quatre ou cinq jours d’affilée pour leur apprendre le tricot. Alors j’ai senti qu’il était de ma responsabilité de leur permettre de continuer à travailler. Mais je me suis aussi dit que ce serait dommage d’arrêter car elles avaient déjà développé de nombreuses compétences. »

 

Et c’est ainsi que Knitting Expedition a vu le jour.

 

 

Depuis son premier Noël en 2014, la communauté de tricoteuses s’est beaucoup développée et Knitting Expedition rencontre chaque année un plein succès. Elle comprend désormais 24 tricoteuses, aussi bien des personnes âgées que leurs petites-filles, qui travaillent ensemble à la création de jouets, décorations d’intérieur et accessoires qui sont vendus sur des marchés et en ligne : une collection collaborative qui change chaque année.

 

L’objectif de Knitting Expedition est de créer un système où les familles de Uhaj n’ont pas besoin de quitter le village pour trouver du travail, et peuvent ainsi perpétuer les traditions locales. Elles ont l’occasion de développer des compétences et gagner leur vie dans les montagnes et les rizières, tout en protégeant leur patrimoine ancestral et en gardant leur rôle de gardiennes des paysages caractéristiques d’Ifugao.

 

« J’ai toujours dit qu’offrir un revenu à ces femmes n’était pas suffisant » dit Candy. « Je veux avoir un réel impact sur la communauté : leur apprendre à donner en retour. Elles ont de la chance parce qu’elles ont un travail, mais il est important de partager cela également. »

 

Knitting Expedition soutient la garderie locale, collecte des fonds pour fournir des accessoires permettant l’instruction à la maison et a même fondé une coopérative de crédit pour les urgences : un filet de sécurité précieux pour le village.

 

« Je veux pouvoir leur enseigner la comptabilité, la gestion ; développer un programme permettant de créer un parcours professionnel pour celles qui le souhaitent » explique Candy.

 

 

Une autre branche de Knitting Expedition vise à offrir aux touristes l’opportunité de faire pleinement l’expérience de la région. Hors pandémie, un voyage d’immersion annuel est organisé. Les visiteurs peuvent participer à des ateliers de tricot organisés par les tricoteuses de Uhaj, séjourner dans les cabanes traditionnelles d’Ifugao au sein de l’auberge du village, découvrir un spectacle culturel mené par les enfants locaux qui présentent leurs danses et rituels traditionnels, ou encore s’inscrire à des circuits de randonnée qui traversent le panorama de terrasses et rejoignent les sources chaudes locales. 

 

La randonnée est l’une des activités préférées de Candy, c’est pourquoi nous lui avons demandé de tester la nouvelle chaussure de randonnée Cloudridge sur ce terrain unique. Sa première impression ? L’exaltation. « J’étais tellement heureuse de voir des chaussures de randonnée pour femme ici. Il est très difficile d’en trouver aux Philippines » nous dit-elle. Et sa deuxième ? L’amorti. « Mes pieds profitent d’un réel amorti, c’est incroyablement confortable. »

 

Le confort est primordial, car le quotidien de Candy comprend aussi bien des promenades avec ses chiens à Baguio que des randonnées à travers les rizières en terrasses dans les hauteurs d’Ifugao. Et elle peut désormais les apprécier autrement qu’avec des bottes de randonnée pour homme improvisées.

 

« Uhaj est mon havre de bonheur », déclare Candy.  « La vie est si facile ici. C’est le bon endroit pour prendre racine ou prendre du recul. »

 

« Bien sûr, c’est avant tout pour les gens que je reviens à chaque fois. Mais il s'agit aussi de travailler pour quelque chose de plus grand que soi. Si tu ne travailles pas dans l’unique but de gagner de l’argent ou de poursuivre ta carrière, mais que tu travailles pour d’autres personnes ou une cause plus grande, c’est toujours plus inspirant. »

 

« Tu veux travailler plus dur. C’est quelque chose que as envie de faire. Avoir un but est ce qui donne du sens à ton travail, et à ta vie. » 

 

 

Pour soutenir Knitting Expedition, pour en apprendre davantage ou pour acheter des produits, rends-toi sur knitting-expedition.myshopify.com.

  

La Cloudridge
La chaussure de randonnée ultra légère et respirante dotée de Missiongrip™. Conçue en Suisse pour passer d’une aventure à l'autre en tout confort. Assez légère pour voyager, assez résistante pour les rizières en terrasses.
Découvre la chaussure de randonnée ultra légère, la Cloudridge

Inscris-toi à la newsletter On pour rester au courant de toutes nos nouveautés, offres spéciales et conseils d'entraînement.