Retour à la grille

Cyclon : graines magiques et brève leçon d’histoire

Autrefois, les athlètes battaient des records dans des chaussures en cuir avec des semelles rigides. Puis sont arrivés les plastiques, qui ont révolutionné le sport. Mais aujourd’hui le sport doit encore évoluer. Revenons sur l’histoire de la chaussure de course, où nous en sommes aujourd’hui et ce qui se pointe à l’horizon.

 

Quand vous entendez le mot « plastique », qu’est-ce qui vous vient à l’esprit ?

 

Certainement pas quelque chose de positif. Mais au 19ème siècle, certains plastiques étaient développés à partir de ressources naturelles comme alternative durable à l’os et l’ivoire d’origine animale. Un siècle plus tard, les plastiques synthétiques sont devenus incontournables dans tous les aspects de notre vie, y compris dans les semelles à nos pieds.

 

Les plastiques ont l’immense pouvoir de doter nos chaussures de course d’une performance incroyable. Mais nous avons également commencé à mesurer l’impact de ces matières sur notre planète, c’est pourquoi nous avons cherché à développer une solution meilleure. Et nous avons innové.

 

Mais avant d’aborder ça, revenons d’abord en arrière.

 

Des rêves aussi imposants que leurs coiffures

 

Bien avant la CloudTec® et les Speedboards®, les athlètes portaient des chaussures de sport fabriquées à partir de matières naturelles. Par exemple, les empeignes étaient faites en cuir et les semelles en bois sculpté, ce qui donnait certainement plus l’impression de courir sur des planches à repasser que sur des nuages. Mais à la fin du 19ème siècle, le caoutchouc est devenu apprécié pour ses caractéristiques plus souples et flexibles et a commencé à être utilisé pour satisfaire les demandes du secteur naissant du loisir et des sports.

 

Dans les années 1950 et 1960, la retransmission des évènements sportifs à la télévision et une nouvelle ère d’optimisme suivant la guerre ont vu les activités comme le jogging, le cyclisme et l’aérobique devenir des passe-temps communs dans les foyers occidentaux de classe moyenne. Les gens avaient besoin de chaussures de meilleure qualité et cette demande croissante donnait aux entreprises une bonne raison d’investir dans les matériaux.

 

Mais ce sont les années 1970 qui sont en général considérées comme le tournant majeur de notre secteur. N’importe quel coureur nostalgique lisant ces lignes saura que ce sont les athlètes comme Steve Prefontaine et Frank Shorter qui ont inspiré des millions de personnes à inclure notre sport fétiche dans leur vie quotidienne.  Connu plus tard comme le « boom des années 70 de la course à pied », le premier Marathon de New York en 1970 a reçu 127 inscriptions : un grain de sable à côté des plus de 20 000 participants une décennie plus tard.

     

Tony Duffy / Archives Hulton via Images Getty

 

Même avec des coiffures tout sauf aérodynamiques, des records ont été battus et la concurrence s’est accrue. Les athlètes d’athlétisme et les coureurs de tous niveaux souhaitaient plus de vitesse, d’amorti et de soutien. Le cuir et le daim devenaient trop rapidement trop souples et le caoutchouc naturel n’offrait pas la foulée légère et réactive qu’exigeaient les coureurs.

 

Sont ensuite arrivés le vinyle et les mousses synthétiques. Des bases légères et rebondissantes, et des empeignes à la juste dose d’élasticité, ont offert une nouvelle sensation permettant de prendre une longueur d’avance sur la concurrence. Les couleurs vives et contrastées, et le nouveau confort irrésistible des chaussures de sport ont séduit les hippies décontractés des années 70, qui se sont vite laissés charmer par la mode fitness et Spandex des années 80. Bientôt, les chaussures de sport de performance sont devenues un incontournable de l’entraînement physique et ont évolué pour devenir des sneakers du quotidien qu’on retrouve dans toutes les garde-robes. 

 

Maintenant, retour vers le futur.

 

 

Plastique fantastique

 

Aujourd’hui, les chaussures de course sont presque exclusivement fabriquées à partir de plastiques synthétiques. La technologie s’est développée pour offrir une gamme infinie de styles, coupes et fonctionnalités qui s’adaptent à des sports différents et à des besoins individuels. 

 

Une chaussure peut être composée de plusieurs matériaux différents : une empeigne en polyester, des œillets métalliques, de la mousse sous les pieds et du nylon pour les lacets. Actuellement il est impossible de recycler ces matériaux tous ensemble, et comme ceux-ci sont cousus fermement et collés entre eux, il est difficile de les séparer.

 

Et ces fichus plastiques sont dérivés d’énergies fossiles. Leur production est bon marché et il est facile de se les procurer : exactement ce dont a besoin un secteur pour répondre à une énorme demande. Mais comme nous le savons, les énergies fossiles ont de graves conséquences sur l’environnement et ce sont des ressources épuisables qui ne seront pas toujours là.

 

Nous faisons d’ores et déjà des choix durables à la conception de nos chaussures et vêtements : nous utilisons par exemple plus de matières recyclées afin de réduire notre empreinte CO2 et notre besoin en énergies fossiles. Nous savons qu’il s’agit seulement d’une solution temporaire, c’est pourquoi nous nous poussons à voir plus grand. Après tout, même si le matériau de la chaussure a une seconde vie, c’est souvent sa dernière. Ces problèmes complexes ont tendance à vous donner l’impression d’être impuissant(e), n’est-ce pas ? Nous avons pourtant de l’espoir, et vous devriez en avoir également.

 

Tout se résume à des graines magiques !

    

 

De la plante à la performance

 

Lorsque nous avons commencé à chercher une solution à cette impasse qu’est le modèle linéaire du plastique, l’un de nos partenaires, Arkema, nous a présenté la famille Pebax®. Un matériau en particulier nous a stoppé dans notre lancée.

  

Le PA11, aussi connu sous le nom de Rilsan®, a attiré notre attention car il répond à bon nombre d’exigences. Il s’agit d’un plastique performant exceptionnellement résistant qui peut être recyclé encore et encore grâce à sa durabilité et sa grande qualité (hourra !). Mais ça ne s’arrête pas là. Le PA11 est un plastique biosourcé, ce qui signifie qu’il provient de ressources qui se régénèrent naturellement contrairement aux énergies fossiles.

 

Et ce n’est pas tout. Le PA11 est fabriqué à partir de graines de ricin, et le ricin a son importance. Il pousse dans des paysages très secs et clairsemés, où pas grande chose d’autre ne peut survivre (des graines qui déchirent). La culture du ricin ne mobilise pas des terres exploitables par des communautés qui dépendent de l’agriculture, c’est en fait l’inverse : elle offre de nouvelles possibilités (des graines vertueuses)

 

Le PA11 est utilisé depuis les années 1950. Il est depuis longtemps privilégié pour ses caractéristiques résistantes et durables dans les outils industriels et les équipements de protection comme les casques ainsi que bien d’autres produits.

 

Nous utilisons depuis quelques années le PA11 dans nos Speedboards® et celui-ci a fait preuve d’une performance remarquable. Mais la chaussure de course Cloudneo est le premier produit sur lequel nous avons réussi à développer une empeigne dans ce même matériau. Les mailles respirantes, les sections renforcées, les œillets thermo-pressés et les lacets souples mais durables ?  Tous en PA11. Et pour couronner le tout, le dessous en mousse ultra légère et réactive fait également partie de la famille Pebax®.

 

La Cloudneo est 100 % recyclable. Mieux encore, les matériaux peuvent être recyclés ensemble. Pas de séparation compliquée et pas besoin d’épuiser des ressources limitées. Juste une performance de haute qualité, et un processus efficace et optimisé (très suisse) pour conserver des matériaux utilisés à l’infini.

      

 

Cartes sur table

 

Nous avons parcouru un long chemin depuis l’os, le cuir et le bois. Mais il reste encore du travail. 

 

Nous pensons qu’une approche circulaire de la conception est non seulement le futur pour nos produits, mais également le meilleur futur possible pour notre planète. Si nous voulons voir plus de nos produits exister dans une boucle circulaire grâce à des matériaux réellement durables, nous devons créer la demande : tout comme cela a été fait dans les années 70. Si vous souhaitez savoir ce que vous pouvez faire (en plus de vous abonner à Cyclon bien sûr), demandez à vos marques préférées ce qu’elles font pour aller plus loin

 

Nous savons que nous n’avons pas toutes les réponses et nous ne levons pas le pied juste parce que nous faisons de notre rêve Cyclon une réalité avec Cloudneo. Ce n’est que le début donc gardez l’œil ouvert.

 

Il y a encore tant à découvrir. Cyclon, ce n’est pas une chaussure de course mais un service d’abonnement à des chaussures de course. Afin de pouvoir conserver 100% de ces matériaux en utilisation, nous avons besoin de récupérer la paire de Cloudneo quand vous en avez fini avec elle. C’est pourquoi elle n’est disponible que sur abonnement. Vous courez avec, vous les renvoyez, nous les recyclons. Et nous nous assurons que vous avez toujours une paire. Nous ne l’appelons pas « La chaussure qui ne vous appartiendra jamais » sans raison.

 

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur Cyclon et la nouvelle chaussure de course Cloudneo, découvrez plus d’articles ci-dessous. 

 

Cyclon : s’abonner au futur

Découvrez une présentation de la mission de Cyclon et comprenez pourquoi la circularité et l’abonnement sont un accord parfait.

 

Cyclon : qu’est-ce que la circularité ?

Apprenez-en davantage sur ce système circulaire intelligent, ce qu’il est et pourquoi il représente l’avenir.

 

Profil technique - La Cloudneo Cyclon

La durabilité n’est jamais synonyme de compromis sur la performance. Découvrez la haute performance de cette chaussure entièrement recyclable. Indice : chaussure de tous les records.

 

Améliorer l’impact de On, un pas après l’autre

Nous n’avons rien à cacher. Découvrez notre approche honnête des pratiques durables au sein de On.

Voici la Cloudneo.
La chaussure de course qui ne sera jamais à toi.
Voir la chaussure

Inscrivez-vous à la newsletter On pour rester au courant de toutes nos nouveautés, offres spéciales et conseils d'entraînement.


En vous abonnant à notre newsletter, vous acceptez la Politique de confidentialité de On.