Retour à la grille

Comment laver ses chaussures de course

Des chaussures de course sales... Sont-elles le signe d’un coureur qui a bravé les éléments, qui a couru sur des chemins humides, boueux et sauvages et qui a une histoire à raconter, ou sont-elles le signe d’un coureur qui ne prend tout simplement pas soin de son équipement ? Que ce soit une marque d’honneur ou de négligence, lorsque tu souhaites les nettoyer, quelle est la meilleure façon de le faire ?

 

Garder tes chaussures de course propres dépend de plusieurs choses : à quel point elles sont sales (et quelle en est la cause), le matériau des chaussures et la méthode de nettoyage choisie. Les chaussures ne doivent pas être lavées trop souvent, mais abandonner des chaussures humides et boueuses peut endommager le caoutchouc, fragiliser les coutures ou encore favoriser les moisissures et autres joyeusetés.

 

Lorsqu’il s’agit de chaussures de course, il existe deux principaux types de « saleté ». Tout d’abord, il y a les salissures qui proviennent de la nature : la boue, la terre, l’eau et tout ce que tu frôles en courant, comme les feuilles par exemple. Ensuite, il y a ce qui provient de toi, coureur ou coureuse. Ta sueur, ton sang, les huiles produites par le frottement et tout ce que tu portes qui peut venir se frotter contre et pénétrer dans tes chaussures. Souviens-toi que la course n’est pas un sport « propre », et étant donné qu'elle se déroule la plupart du temps en extérieur, tes chaussures seront toujours plus ou moins sales.

 

Ceci dit, prendre soin de tes chaussures peut prolonger leur durée vie et te garantir un soutien et une fonction beaucoup plus durables par rapport à des chaussures malmenées. Voici donc ci-dessous les deux méthodes que nous recommandons pour laver tes chaussures.

 

1. Le brossage

Il n’y a rien de mieux pour toi qu’un massage après une course, alors pourquoi pas en faire autant avec tes chaussures ? Si tu termines une course avec des chaussures dont tu ne vois plus la couleur, utilise une brosse à chaussures (une vieille brosse à dents est parfaite) et nettoie les chaussures en retirant le plus gros des salissures. 

 

Fais claquer les chaussures l’une contre l’autre, semelle contre semelle, pour retirer la saleté de manière simple et efficace. Ensuite, mets-les au sec (avec les lacets défaits et la semelle intérieure retirée si possible) et attends que la saleté sèche avant d’utiliser ta brosse à chaussures (sèche) pour retirer ce qu’il en reste. 

 

C’est le moyen le plus rapide de préparer tes chaussures à ta prochaine aventure et ne requiert que quelques minutes une fois les chaussures sèches.

  

2. Le lavage à la main

Après une course intense, il peut être tentant de jeter tes chaussures dans la machine à laver. Mais pour la longévité de tes chaussures (et de ta machine), nous te recommandons de les laver à la main.

   

Essaie cette méthode :

 

 • Retire les semelles intérieures et les lacets. 

 • Rince les poussières et débris, puis place le tout dans un évier rempli d’eau tiède. 

 • Utilise une brosse à dents ou un chiffon pour atteindre les zones où les graviers se sont accumulés, et appuie légèrement sur les bords, l’avant et le talon de la chaussure. 

 • Frotte les lacets entre tes mains et essore délicatement les semelles intérieures. 

 • Laisse les chaussures égoutter dans l’évier vide puis essore-les à nouveau pour évacuer le surplus d’eau. 

 • Laisse-les sécher dans un lieu aéré et chaud, en insérant du papier froissé à l’intérieur pour accélérer le séchage et maintenir leur forme. 

 

En fonction de l’endroit où tu les laisses sécher, tes chaussures devraient être sèches en deux à trois jours.

 

Bon nettoyage.  

Peu importe ta mission
Tu ne peux pas semer la pluie, mais ce n'est pas grave : la Cloudventure Waterproof est là. Conçue pour tous ceux qui ne laisseront jamais les éléments entraver leurs missions outdoor.
Voir la Cloudventure Waterproof

Inspire-toi davantage pour te surpasser dans ta course. Abonne-toi à la Newsletter On.