Retour à la grille

Approuvée par les athlètes : comment les commentaires de l’élite ont permis d’améliorer la nouvelle Cloudflow

La descendante du premier modèle ayant atteint le sommet des podiums et battu les records a été améliorée et repensée grâce à la contribution des athlètes d’élite On. De quelle façon exactement ? Nous avons recruté notre Spécialiste de Projet sportif ainsi que deux des meilleurs athlètes au monde, Javi Gómez Noya et Bart Aernouts, pour te l’expliquer.

 

Chez On, nous aspirons à créer la chaussure de course ultime. Pour ce faire, nous avons une équipe d’ingénieurs, de concepteurs et de créateurs dévoués qui œuvrent en coulisse. Rechercher, planifier, tester et créer des prototypes : leur programme est toujours chargé. 

 

Mais tout cela fait partie du processus. En tant qu’entreprise de chaussures et de vêtements de performance, les commentaires de notre équipe de coureurs d’essai sont au cœur de notre développement. Et nous sommes suffisamment chanceux pour compter certains des meilleurs athlètes au monde dans cette équipe. 

 

« Ce qui est génial avec On, c’est qu’ils te demandent toujours tes commentaires. Je pense que c’est très important, mais de nombreuses marques ne le font pas si souvent » explique la légende du triathlon Javi Gómez Noya.

 

« Bien évidemment, nous ne sommes pas ingénieurs donc nous ne développons pas les chaussures. Nous expliquons ce que nous ressentons en courant avec les chaussures, ce que nous pensons ou les changements que nous souhaiterions voir sur certaines parties. Ça peut être n’importe quoi : la coupe, la semelle, la réactivité des chaussures... Nous faisons toujours part de nos commentaires à l’équipe et ils y travaillent, ce qui est génial. » 

  

 

« Je pense que c’est très important d’avoir des partenaires qui te soutiennent vraiment et à qui tu peux parler » explique Bart, arrivé deuxième à Kona en 2018.

 

« Pour moi, un partenaire n’est pas seulement quelqu’un qui me fournit un produit et c’est tout. J’accorde beaucoup d’importance au travail en collaboration. C’est génial qu’ils soient si dynamiques et veuillent toujours faire mieux. »

 

« J’ai fait la connaissance des concepteurs et des personnes derrière les chaussures de course. Pour moi, c’est très important de les rencontrer en personne et de discuter de mes expériences avec les chaussures, de mes idées, et juste de partager mon feedback. »

 

Alors, comment nos athlètes contribuent-ils exactement au processus de développement ? Continue à lire pour découvrir une session de questions-réponses avec Kevin, notre Responsable & Concepteur de chaussures de course de performance, et Spécialiste de projet sportif, révélant tous les détails.   

 

 

Salut Kevin, quels athlètes ont contribué à la deuxième génération de la Cloudflow ? 

 

Javier Gómez Noya, Chris Thompson, Andy Vernon, Rachel Cliff, and Bart Aernouts.

 

Avaient-ils tous des attentes différentes pour la nouvelle Cloudflow ? 

  

Bien que les athlètes aient des styles de course, des pieds et corps différents, et qu’ils participent à des évènements différents, ils semblaient tous vouloir des améliorations similaires. La plupart d’entre eux voulaient une durabilité et un amorti accrus, en particulier à l’avant-pied, ainsi qu’une plaque de semelle plus rigide pour une plus grande puissance au moment de soulever le pied. 

 

Nous avons essayé d’intégrer ces deux suggestions. Par exemple, nous avons travaillé sur la Speedboard™ pour la rendre plus moelleuse au niveau du talon pour plus d’amorti, et plus rigide sous l’avant-pied pour un retour d’énergie accru. Nous avons également inclus quelques fonctionnalités pratiques telles que la sangle de languette qui empêche les lacets de gêner. C’est particulièrement utile pour nos triathlètes qui doivent faire la transition très rapidement. 

 

Comment communiquez-vous avec les athlètes ? 

 

Eh bien, nous invitons tous les athlètes au Lab afin de les rencontrer en personne et de faire un peu leur connaissance. Après ça, nous réalisons une analyse sur tapis roulant pour collecter des données sur la réaction de leur corps aux chaussures et comparer ces données pour leur conseiller le modèle qui selon nous leur correspondrait le mieux pour l’entraînement et la compétition.

 

Après cette rencontre, je continue de communiquer avec eux par e-mail ou par téléphone. Plus récemment, j’ai pu voyager pour soutenir nos athlètes durant des évènements. Par exemple, j’étais à Kona pour les Championnats du monde d’Ironman. J’y suis allé pour soutenir Bart, lui amener la nouvelle Cloudflow et savoir directement comment elle s’était comportée.

  

 

Ont-ils fait des commentaires sur l’ancien ou le nouveau modèle ? 

 

Nous avons demandé leurs commentaires sur le modèle précédent et travaillé pour créer la meilleure version de la nouvelle chaussure. Mais Bart, Michelle, Margo et Javi, par exemple, ont aussi tous porté la nouvelle chaussure avant sa sortie sur le marché. Faire tester à fond la nouvelle chaussure par les athlètes, c’est quelque chose que nous commençons à mettre en œuvre plus sérieusement. Je ne veux révéler aucun secret, mais Chris Thomson et Rachel Cliff nous ont aidés à travailler sur une nouvelle chaussure et ils ont été impliqués du premier prototype jusqu’à la production.

 

Pendant combien de temps travaillez-vous avec des athlètes pour finir une nouvelle chaussure ? À quel moment commencent-ils à être impliqués dans le processus ? 

 

Si les athlètes ont la taille de l’échantillon, ils sont impliqués de la production du premier prototype jusqu’à la fin du processus. S’ils n’ont pas la taille de l’échantillon, nous utilisons leurs commentaires sur le produit précédent pour influencer la création de la nouvelle chaussure. Tout ce qu’ils nous disent sur n’importe laquelle de nos chaussures peut être utilisé par la suite. Tant que nous tirons les leçons du passé, nous sommes sûrs de continuer à créer de meilleurs produits pour les coureurs. C’est notre objectif principal. En plus de la contribution d’athlètes, nous avons un groupe de testeurs internes qui essaient les différents prototypes et nous donnent aussi des commentaires.

 

Pourquoi les commentaires d’athlètes sont-ils si importants dans la création de chaussures ?

 

Les athlètes ont habituellement (mais pas toujours) des commentaires bien plus pertinents sur la performance d’une chaussure et sur leur ressenti de la chaussure. Ils prennent la course tellement sérieusement qu’ils sentent et comprennent souvent mieux ce qui se passe avec leurs pieds pendant la course et de quelle façon la chaussure influence leur sensation de course. Et en fin de compte, ils courent beaucoup à l’entraînement : certains font encaisser 300 à 500 kilomètres à une chaussure en seulement un mois. Alors, autant que tout le reste, c’est utile pour nous pour tester la durabilité.

  

 

Que pensent les athlètes de la nouvelle chaussure ?

 

« La nouvelle Cloudflow est vraiment agréable à porter. Elle est plus souple et semble très légère et confortable, en particulier au niveau du talon, ce qui la différencie du modèle précédent. » a déclaré Javi. 

 

« Tu profites de toutes les fonctionnalités intéressantes de l’ancienne chaussure auxquelles s’ajoutent des améliorations. Et la nouvelle mousse a l’air plus durable, en particulier quand tu cours beaucoup avec. Tu sens qu’elle conserve sa sensation d’origine pendant longtemps. Elle a plus d’amorti, en particulier si tu cours sur des surfaces dures. » 

 

« Même si quand tu la regardes, tu ne remarques pas beaucoup de différence avec l’ancien modèle, la zone de surface des Clouds est désormais plus grande. Cela permet à la chaussure d’être plus stable et d’avoir plus d’accroche. Tu en as particulièrement besoin quand tu cours vite. Tu as besoin d’accroche et de stabilité pour être confiant(e) quand tu attaques fort le sol. Donc oui, c’est une amélioration en ce sens. »

 

Avec la nouvelle mousse Helion™, tu as tout ce que tu veux. Elle est plus légère, dure plus longtemps et a plus d’amorti. Elle rend la chaussure plus rapide. C’est certain. 

        

 

« Pour moi, tout est une question de ressenti et je me suis senti bien dès la première fois que je l’ai enfilée » a déclaré Bart. 

 

Tu ne peux pas voir la mousse Helion™ de l’extérieur, mais tu la sens. C’est une mousse incroyable et je pense qu’elle t’offre plus d’amorti et de soutien. Mais elle est également très réactive. Elle est parfaite.

 

« C’est important d’avoir une chaussure très réactive qui te permet aussi de décoller vite et plein d’énergie. Ce n’est pas qu’une question d’amorti, mais évidemment pour une personne plus lourde, en particulier pendant un triathlon ou de longues courses, c’est très agréable d’avoir de l’amorti. » 

 

« Pour moi, la plus grande différence est peut-être la coque de talon. Encore une fois, c’est peut-être difficile à voir, mais tu le sens dès que tu enfiles la chaussure. J’ai l’impression que la nouvelle coque de talon me va beaucoup mieux, elle est plus serrée autour de la cheville, ce qui est très important. »

   

La Cloudflow
La chaussure de tous les records adorée des athlètes d'élite. Repensée grâce à leurs avis. Plus de confort. Plus de poussée. Plus de vitesse.
Découvrir

Inspirez-vous davantage pour vous surpasser dans votre course. Abonnez-vous à la Newsletter On.