Retour à la grille

Javi Goméz explose le record du parcours pour remporter l’or à l’Ironman

Javi Goméz Noya revient au sommet de son art et du podium après avoir explosé le record du parcours et remporté l’or à l’Ironman Malaisie dans une performance impériale.

   

Le médaillé olympique, cinq fois champion du monde de l’ITU et deux fois champion du monde de l’IM 70.3 a chassé tous les nouveaux-venus pour remporter sa première distance complète Ironman le 26 octobre. Et, fidèle à lui-même, il s’est assuré la première place avec plus de cinq minutes d’avance et un temps final impressionnant de 8h18m58s. 

 

Non content de seulement remporter l’or, Javi a également réussi à établir un nouveau record du parcours* et fixé à 2h54m44s le record fulgurant du segment de course. 

 

En plus de s’attaquer à l’un des évènements sportifs les plus éreintants, Javi a dû endurer un soleil impitoyable et des températures torrides, et a déclaré après la course qu’il s’agissait des « conditions de chaleur les plus extrêmes » qu’il ait jamais rencontrées en compétition.

   

   

Mais malgré des conditions défavorables et s’être brièvement laissé distancé par Philipp Koutny, en seconde place, sur le segment de cyclisme, Javi s’est battu jusqu’à la victoire. S’assurant une place aux Championnats du monde Ironman de l’année prochaine à Kona par la même occasion.

 

Javi a démarré fort et a réussi à terminer son segment de natation de 3,86 km sur la plage de Pantai Kok en seulement 47m17s. Il a continué à pousser la cadence en vélo, couvrant les 180,25km de parcours en seulement 4h32m46s et a fini sa course de 42,20km en 2h54m44s.

   

       

« C’est génial, c’est ma première victoire à l’Ironman Malaisie », a-t-il déclaré au New Straits Times.

 

« C’était une course difficile, il y a eu du soleil tout le temps et les températures étaient élevées. »

  

« J’ai dû donner le meilleur de moi-même car Philipp (Koutny) a été incroyable en cyclisme. J’ai dû le rattraper et prendre des risques au début de la course, mais heureusement, j’ai réussi à garder le rythme et remporter la victoire. »

  

« J’ai trouvé ma cadence et j’ai conservé ma nutrition en mangeant et buvant. C’était difficile parce que j’ai lutté sur les six ou sept derniers kilomètres, mais je suis heureux d’avoir franchi la ligne d’arrivée. »

  

 *Bryan Rhodes a fait un meilleur temps en 2002 (8:10) mais il s’agissait de l’ancien parcours de l’Ironman Malaisie.

   

La Cloudflow
Lorsque tu ne cesses d’augmenter la distance – et le rythme – tu as besoin d’une chaussure sur laquelle tu peux compter. Pour l’entrainement et la compétition, Javi choisit la Cloudflow.
Découvre les chaussures de Javi

Inscrivez-vous à la newsletter On pour rester au courant de toutes nos nouveautés, offres spéciales et conseils d'entraînement.