Retour à la grille

Tokyo : notre guide de l’initié pour courir dans la ville

Repas de distributeur automatique ou cuisine raffinée ? Gratte-ciel éclairés aux néons ou temples pittoresques ? Café à chats ou restaurants à robots ? Salles de jeux vidéo d’arcade ou espaces verts ? À Tokyo, personne ne te forcera à choisir. Et le meilleur moyen de tout voir ? Tu l’as deviné, c’est en courant. Découvre le prochain arrêt dans notre tour du monde de la course en ville.

 

S’il existe une destination à voir au moins une fois dans sa vie, c’est bien Tokyo. Et les raisons en sont nombreuses. C’est un haut lieu de la mode, de la culture, de la technologie, de la cuisine, de l’architecture, et tellement plus encore. Une cité fascinante qui provoque des sensations uniques.

 

Pastèques carrées, toilettes transparentes (ou presque), parcs de cerisiers en fleur et restaurants trois étoiles Michelin, entre autres, la métropole la plus grande au monde abonde en possibilités palpitantes d’explorer ou de s’imprégner de nouvelles sensations.

 

Il y a littéralement des milliers d’activités à ajouter à ta liste (et nous pouvons te donner quelques conseils), mais pour trouver les meilleurs itinéraires de courses, tu as besoin d’une personne du coin. Et nous avons la personne idéale.

 

 

Voici ton guide

 

Airi Osugi est véritablement payée pour explorer. Sa vie, elle la gagne en parcourant le monde et en visitant différents pays pour une émission de télé. L’aventure fait partie de son ADN et elle aime plus que tout voyager et découvrir ce que chaque destination a à offrir. Y compris sa ville de résidence, Tokyo.

 

« Tokyo est une ville de chaos, dans le bon sens du terme, un mélange de moderne et d’historique. Chaque quartier a ses propres particularités. Tokyo est une ville en évolution constante, mais j’espère que les endroits ancrés dans l’histoire resteront les mêmes pour toujours », dit-elle.

 

« J’ai commencé à courir pour le travail, mais avec le temps, c’est devenu un hobby que j’ai commencé à aimer aussi en dehors du travail. Aujourd’hui, je participe à des évènements et des compétitions de course. J’aime tellement ça que je suis récemment devenue instructrice de course à pied.

 

« Courir vient compléter ma vie. La course me donne un regain d’énergie physique et mentale. »

   

 

Comme dans les villes précédentes, nous avons trois itinéraires de longueurs différentes (5, 10 et 15 km) dans différents quartiers de la ville. L’objectif est de te montrer le plus de choses possible tout en te proposant une course qui en vaut la peine.

 

5 km : Harajuku et le parc Yoyogi

 

« À Tokyo, il y a toujours quelque chose de nouveau à voir, mais il y a aussi de nombreux bâtiments traditionnels. Mon itinéraire de 5 km te donne la chance de découvrir cet aspect intéressant, car nous commençons au stade moderne de Kokuritsu avant de nous rapprocher du sanctuaire historique de Meiji.

 

« Courir dans le quartier de Harajuku est super parce que c’est là que les jeunes se retrouvent. La rue Harajuku est très célèbre pour ses boutiques, mais ensuite il y a aussi le sanctuaire de Meji et le parc Yoyogi.

 

« J’adore le contraste énorme entre le contemporain et le culturel que l’on trouve dans les rues de Tokyo, cela rend vraiment la course plus agréable. »

 

« Mon endroit préféré dans Harajuku est le parc Yoyogi. Même s’il est situé en plein centre de Tokyo, tu peux quand même sentir la nature tout autour de toi. »

   

Itinéraire de course 1 : Harajuku et le parc Yoyogi
Voir sur Strava

 

10 km : Skytree et le centre-ville traditionnel

 

 

« Mon itinéraire de 10 km traverse le quartier où j’habite. J’adore courir cet itinéraire au soleil tôt le matin. Il s’étend le long du fleuve Sumida, où il n’y a pas de feux de signalisation, et où tu peux donc courir une bonne distance à un rythme constant. Un petit conseil ? Cours sur le pont quand il est éclairé la nuit, c’est magnifique.

 

« Après ça, nous finissons dans le quartier de Nezu, qui fait partie du centre-ville de Tokyo. On y trouve des bains publics et je te recommande vivement de vivre au moins une fois l’expérience d’un bain après avoir couru.

 

« La fin de l’itinéraire nous amène au parc d’Ueno. Il est célèbre pour son zoo, mais il est super pour courir, parce qu’il est plein de verdure et de fontaines. C’est aussi là que se trouve le musée de Kokuritsu (le musée national de Tokyo), qui est un lieu agréable pour finir la course puisque tu peux boire quelque chose au café. »

 

Itinéraire de course 2 : Skytree et le centre-ville traditionnel
Voir sur Strava

 

15 km : de la côte à la tour de Tokyo

  

 

« Mon itinéraire le plus long t’emmène à Odaiba, une île artificielle située dans la baie de Tokyo. Ce n’est pas une distance facile, mais il y a beaucoup de très beaux endroits en chemin, en particulier si tu cours le soir. Nous commençons au parc marin et, étant si près de la mer, c’est très agréable quand il y a un peu de vent.

 

« Tu ne manqueras pas Gundam le robot géant ! Assez unique et très connu dans le monde, il n’est pas seulement pour les fans d’animes. »

 

« En route, nous traversons le Pont Arc-en-ciel, qui relie la jetée de Shibaura et le front de mer d’Odaiba. Avec un nom pareil, il est magnifique quand il est illuminé la nuit. J’avoue adorer les ponts, mais celui-ci est superbe !

 

En continuant, de l’autre côté de l’eau, nous arrivons enfin au Temple Zojoji. Il s’agit d’un temple bouddhiste situé à proximité de la tour de Tokyo, qui ressemble à la tour Eiffel et qui est vraiment cool. »

 

Itinéraire de course 3 : de la côte à la tour de Tokyo
Voir sur Strava

 

Les meilleurs conseils de course d’Airi

 

Tokyo est très animée, et par moments, il peut y avoir beaucoup de piétons selon où tu cours, alors fais toujours attention quand tu cours dans les rues ou sur les trottoirs.

 

 

L’été à Tokyo est extrêmement chaud. Il est préférable de courir tôt le matin ou tard dans l’après-midi.

 

Tu préfères traîner plutôt que t’entraîner ?
Ne t’inquiète pas, nous avons ce qu’il te faut. Nous avons demandé à notre équipe sur le terrain de recommander leurs dix lieux de détente à Tokyo. Ils ne nous ont pas déçus. Inutile de consulter des centaines de pages de suggestions au hasard. Cet article est ta liste des incontournables à Tokyo.
En savoir plus

 

Les bonnes adresses d’Airi pour faire le plein

 

« Envie d’un burger ? Rendez-vous à l’unique San Francisco Peaks. Tu peux manger sur place ou à emporter. Ils font aussi des pancakes, des hot dogs et des omelettes, mais leurs burgers sont mes préférés. »

 

« Pour mon itinéraire de 10 km, je recommande le caféOur. J’aime bien y venir pour un café et parfois un petit-déjeuner léger. Tu peux aussi t’y doucher, ce qui est pratique. »

 

Le Pain Quotidien Shibakoen est un super endroit pour finir l’itinéraire de 15 km. L’endroit est très agréable, étant si proche de la tour de Tokyo et du temple Zozoji, et tu peux t’asseoir en terrasse et profiter du paysage après ta course. »

 

 

Airi porte

 

Le Performance-T
Conçu pour être performant quand il fait chaud, le Performance-T est fabriqué avec des matériaux top pour une compétition top. Une sensation de ne rien porter sur soi pour pouvoir tout donner dans le plus grand confort.
Voir les couleurs
Le running Shorts
En tissu évacuant la transpiration, ce short de course ultraléger et extensible est idéal pour des courses sans distraction. En plus, le caleçon intérieur imperceptible offre confort et soutien.
Voir les couleurs
La Cloudflow
Elle est légère. Elle est rapide. Elle a gagné plus de médailles que n’importe quelle autre chaussure On. C’est la Cloudflow et elle t’aide à ressentir l’ivresse du coureur en un temps record. Parfaite pour l’entraînement et la compétition. Ou être cool quand tu te reposes.
Voir les couleurs

Inscris-toi à la newsletter On pour rester au courant de toutes nos nouveautés, offres spéciales et conseils d'entraînement.