Retour à la grille

En photos : Katie Schide et Germain Grangier dans le top 10 de l’UTMB

Les athlètes On Katie Schide et Germain Grangier ont tous les deux fini dans le top 10 à leur toute première compétition de l’Ultra-Trail du Mont-Blanc® ce week-end. Découvrez leurs réactions et photos.

 

Courir 171 km violents et escalader 10 000 mètres vertigineux sur un parcours passant par la France, l’Italie et la Suisse, peut prendre plus de 46 heures pour les athlètes. 

 

Katie, qui a (comme toujours) fini avec le sourire, a remporté la 6e place avec un temps de 27h22m56s. 

 

 

Le partenaire de Katie et athlète On Germain Grangier était également de très bonne humeur lorsqu’il a fini.

 

Dans un moment de sincère camaraderie où le mot « communauté » prend tout son sens comme la course de trail en a souvent le secret, il a franchi la ligne au bras de Javier Dominguez Ledo avec qui il partage la neuvième place. 

 

Tous les deux ont fini au bout de 23h16m03s éreintantes. 

 

 

Largement considéré comme l’un des évènements de trail les plus importants et difficiles au monde, l’UTMB voit des dizaines de milliers de fans de trail descendre à Chamonix en France pour participer aux festivités.

 

« La ligne de départ de la course était complètement folle ! Il y avait des gens partout, accrochés aux fenêtres des hôtels, bordant les rues… tout cela pour nous soutenir dans notre décision folle de courir 100 kilomètres autour du Mont Blanc. » 

 

« Après les 5-10 premières minutes de course, je souriais tellement que j’avais mal au visage ! Lorsque la nuit s'est finalement installée, je me sentais moins bien et ma motivation diminuait. Mais je continuais à voir des visages familiers et à entendre les gens m’acclamer et j'ai réussi à tenir le coup.

 

« Ensuite, j'ai rencontré une autre coureuse dans un poste de dépannage. Courir et bavarder avec elle pendant un certain temps m'a vraiment rappelé pourquoi je suis sortie courir à la base : partager une aventure avec tellement de gens formidables.

 

« Je suis vraiment fière d’avoir terminé ma première course UTMB et ma première course de 100 miles sans aucun problème majeur, et de me prouver que je suis assez forte pour tenir quelques creux difficiles et me rendre jusqu’à la ligne d’arrivée. Avoir les nouvelles de Germain qu’il était fort et qu’il progressait sur le terrain a été un énorme soulagement et m'a donné un peu d'énergie supplémentaire pour continuer à avancer, j'étais si heureuse et fière de lui !

 

« Je suis très reconnaissante pour toutes les personnes qui sont venues nous soutenir, des équipes de secours à nos amis qui sont allés faire une randonnée juste pour nous encourager et nous embrasser. Nous sommes très chanceux d’avoir une communauté de soutien aussi incroyable autour de nous !

 

« Nous sommes maintenant impatients de retourner au parc national du Mercantour pour nous amuser et ralentir pendant quelques jours à la montagne cet automne . »  

  

« La course s'est bien déroulée pour moi, je me suis senti étonnamment bien tout le temps. J'ai essayé de gérer un rythme durable et de ne pas prendre de gros risques, car mon objectif principal de la journée était de voir la ligne d'arrivée de ma plus longue course », déclare Germain.

 

« Je suis vraiment heureux d’avoir pu partager près de 80 km avec un nouvel ami espagnol, Javier, et d’avoir franchi la ligne d’arrivée ensemble. Nous avons travaillé dur pour nous pousser l’un l’autre et doubler quelques personnes tout au long de la journée. Partager la fin de la course avec lui était donc encore mieux que d'arriver seul à Chamonix. Nous attendons déjà avec impatience l’année prochaine et verrons ce que je peux faire avec un peu plus de prise de risque. Il est maintenant temps de retourner dans le calme de nos montagnes et d’attendre la neige ! »

 

Un autre athlète On, David Hauss, concourait également à l’UTMB, sur la CCC de 101 km. Il a bien terminé le parcours mais n’était pas satisfait de sa 40e place générale.

 

« Ni la course, ni le résultat auxquels je m’attendais », a-t-il ensuite déclaré. 

 

« Je voulais avancer mais je me suis vite rendu compte que je n’avais ni la force ni l’énergie (ce jour-là). C’était une mauvaise journée même si certains signes avant la course étaient encourageants mais c’est le jeu. »

 

« Merci à tous pour vos messages et félicitations à tous les participants. »

 

The Cloudventure
Katie et Germain portaient tous les deux la légère Cloudventure pour affronter l’UTMB. Née dans les Alpes suisses, elle offre la technologie et la traction nécessaires pour te propulser au sommet, et l’amorti pour te permettre de dominer la descente.
Découvrir

Inspirez-vous davantage pour vous surpasser dans votre course. Abonnez-vous à la Newsletter On.