Retour à la grille

Augmente ta vitesse avec neuronuss

Luca Nussbaumer a exploré le pouvoir de l’esprit à contrôler le corps pour créer des exercices dédiés à repousser tes limites et battre tes propres records personnels.

 

Des années d’expérience en tant que joueur et entraîneur pour des sports comme le hockey et le football ont aidé Luca à savoir très tôt qu’il souhaitait faire de sa passion pour les performances physiques, un métier. N’ayant pas encore conscience de son potentiel, il participe à un atelier sur l’approche neuro-centrée et décide d’étudier les neurosciences et le contrôle du mouvement qui aboutissent à la création une équipe de spécialistes déterminés à changer la façon dont les athlètes perçoivent la performance et la récupération avec l’entraînement neuro-athlétique. 

 

Sarah Klotz, de l’équipe du FC Lucerne, n’est pas étrangère au monde du sport de haut niveau. Elle a rejoint l’équipe neuronuss pour explorer cette approche moins connue et élargir sa compréhension des différents systèmes corporels. « J’ai entendu beaucoup de choses, mais à l’université, une zone d’ombre entourait ce qui se passait en coulisses, comme par exemple l’importance des systèmes d’entrée et la façon dont ils influencent tout ce que nous faisons. » 

 

Luca Nussbaumer, fondateur de neuronuss

 

Mais alors, qu’est-ce que l’entraînement neuro-athlétique ?

 

« Bien que le focus portait seulement sur l’aspect moteur de nos muscles, il est devenu évident qu’il existe un autre système qui les contrôle. » Tu l’as entendu ici en premier. Il n’est pas simplement question de ton corps. Luca explique que les exercices neuro-athlétiques se penchent sur la façon dont nous pouvons prendre le contrôle en comprenant les connexions qui se font dans notre cerveau quand nous poursuivons des objectifs de performance.

 

Ton cerveau parle constamment à ton corps, et vice versa. La réalité, c’est que tu ne prends pas de décisions actives sur ta performance. Mais tu pourrais le faire. 

 

« Nous voyons des athlètes à qui on ]a dit qu’ils avaient atteint le pic de leurs performances, alors qu’ils ne les utilisaient qu’à 50%. Nous devons les éduquer sur la façon de bouger une articulation et de créer une tension. Ils réalisent assez vite à quel point ils auraient pu progresser quand ils arrêtent de se reposer simplement sur la volonté. »

 

Cette plongée profonde dans l’esprit et le corps a déjà prouvé son impact positif. « Une fois que les gens comprennent comment ces parties sont reliées, ils sont capables d’identifier des moments dans le passé où ils ne travaillaient pas avec tous les systèmes (un problème menant souvent à une mauvaise performance ou des blessures). Enseigner ces exercices dès le début pourrait donc permettre à beaucoup de jeunes athlètes d’éviter des blessures et les aider à atteindre tout leur potentiel. » 

 

Étant donné que ce domaine d’étude est encore tout nouveau dans l’entraînement moderne, il ne cesse de progresser et de s’améliorer. « Nous n’avons probablement même pas atteint 1% de ce que nous pourrions savoir dans 50 ans. Si nous continuons d’apprendre, nous devons supposer que cet entraînement peut pousser les gens de plus en plus loin au fil de nos découvertes. »

 

Sarah Klotz, coach et athlète neuronuss

 

Comment puis-je en bénéficier ?

 

Tu ne cherches peut-être pas à décrocher la médaille d’or aux JO, mais. cela ne doit pas être une excuse pour pousser plus loin tes performances. Mais par où commencer ? Selon Luca , il te faut d’abordorganiser ta journée. Qu’est-ce que tu as fait ? Comment te sens-tu ?

 

« Environ 95% des coureurs se contentent de se lever et de courir. Ils ne prennent pas le temps d’évaluer comment ils se sentent, leur environnement, et de s’échauffer. Tu n’irais jamais à la salle de sport pour soulever directement 200 kg d’haltères, alors pourquoi est-ce que tu irais courir sans un échauffement adéquat qui pourrait t’aider à aller plus vite et à atteindre des performances optimales? » 

 

La plupart des coureurs n’ont pas conscience de l’excellente sensation que procure un bon échauffement. Un bon échauffement sert à activer les articulations et les mouvements ainsi que le système vestibulaire, la stabilité réflexive et le système visuel. Les systèmes d’entrée sensorielle communiquent des informations clés à notre cerveau pour qu’il décide du danger ou non d’une situation. C’est seulement lorsque ton cerveau se sent en sécurité à un niveau inconscient qu’il te permet de courir vite, de bouger rapidement et d’atteindre tout ton potentiel. « Les échauffements qui incluent des mouvements comme des cercles avec les genoux, montrent à ton cerveau où tes articulations peuvent bouger et évitent les réponses physiques d’hypertension en cas de chute ou de faux pas - responsables des déchirures.»

  

 

Une fois que tu te mets à courir, tu peux  sentir tes limites. Cela s’explique par la notion de survie vs la notion de prédiction. «  Notre instinct de survie ne comprend pas que nous fassions un sprint sur 100 m sans être poursuivi par un monstre avec de grandes dents. » Pour trouver cette énergie, nous devons donc créer nous-même un état d’esprit disant à notre cerveau qu’aller plus vite n’est pas synonyme dun danger immédiat. 

 

Plus nous connaissons notre corps, plus il est facile pour notre cerveau de travailler sur ce qui est possible : les prédictions.

 

Pour faire plus simple, on pourrait dire que ton cerveau analyse les données et essaie de calculer s’il peut prédire ta sécurité.

 

Si oui, tu peux continuer à courir et augmenter ta vitesse.

 

Si non, ton cerveau n’est pas en sécurité et trouvera un moyen de te limiter, soit en te ralentissant par la fatigue, soit en agissant par le biais des sorties moteur pour t’alerter : par exemple, une douleur non spécifique au genou ou à la cheville. 

 

Cette réponse est ensuite à nouveau analysée comme nouvelle entrée, et la boucle continue. T’assurer que ton esprit croit que ton corps est prêt pourrait être le détail te permettant d’atteindre ce nouveau record personnel que tu attends.

 

 

Essaie pour voir

 

Avant de te mettre en route pour ta prochaine course, prends 5-10 minutes pour activer tes systèmes d’entrée sensorielle. Nous avons travaillé avec Luca et Sarah à la création d’Augmente ta vitesse, une série dans laquelle ils te présentent les meilleurs moyens de te motiver pour atteindre des performances optimales. 

 

Mets cette cette page dans tes favoris. Chaque semaine, nous ajoutons une vidéo,et tu ne voudrais pas manquer ça ! 

  

 

Répétitions et instructions

 

Test de Romberg tiens pendant 20 secondes

Exercice du bond 20 secondes d’activité

Exercice du réflexe vestibulo-oculairenon-non complète 5 répétitions dans chaque sens. Bouge à une vitesse qui te permet de voir clairement la cible à tout moment.

Exercice du réflexe vestibulo-oculaireoui-oui complète 5 répétitions dans chaque sens. Bouge à une vitesse qui te permet de voir clairement la cible à tout moment.

   

 

Le système visuel

 

Garde l’œil sur le prix en affinant ta mise au point et en élargissant ta portée périphérique. 

 

 

Répétitions et instructions

 

Test plié en avant fais 4 répétitions de l’échauffement puis descends et reste dans cette position pendant 5 secondes

Exercice du crayon complète 5 répétitions

Poursuites oculaires lentes complète 4 répétitions dans chaque direction

Saccades oculaires verticales complète 20 répétitions

 

 

Proprioception

 

Bouge plus et mieux en réveillant tes articulations et en améliorant ta conscience et l’amplitude de tes mouvements.

 

 

Répétitions et instructions

 

Répète le test vestibulaire 

Échauffement sensoriel 30 secondes d’activité 

Rotations de mobilité complète 5 répétitions dans chaque direction

  

 

Coordination

 

Rassemble tout ce que tu as appris et améliore ta coordination avec ces exercices.

 

 

Répétitions et instructions

 

Mécanique de course complète les trois vitesses avec trois répétitions (deux jambes)

Intégration de la mécanique de course répète les exercices précédents en intégrant les positions de la tête 

Séries dégressives complète 3 répétitions de chaque action

 

 

Pour découvrir toutes les actualités sur leurs entraînements et leur travail à l’échelle mondiale, visite le site internet neuronuss, suis-les sur Instagram ou inscris-toi à leur newsletter pour recevoir les dernières infos directement dans ta boîte email. 

 

Inscris-toi à la newsletter On pour rester au courant de toutes nos nouveautés, offres spéciales et conseils d'entraînement.