Retour à la grille

Courir avec ton chien

Des intérêts partagés sont la base de grandes amitiés, humaines ou autres. Alors pour de nombreux propriétaires d’animaux, avoir un chien qui est aussi un partenaire d’entraînement, c’est un gros plus.

 

Alors que ton chien t’adore parce que tu le nourris, tu le promènes régulièrement, et (avec un peu de chance) que tu lui fais plein de câlins, cet amour va dans les deux sens. Il y a d’innombrables études qui montrent les avantages émotionnels et psychologiques d’avoir un chien. Les chiens atténuent le stress et augmentent les niveaux d’ocytocine (notre « hormone du bonheur »), alors il ne faut pas s’étonner que la combinaison d’exercice avec des moments privilégiés avec ton compagnon apporte de grands bénéfices. 

 

C’est un spectacle fréquent : un coureur filant sur sa route avec un chien joyeux à ses pieds courant au même rythme. Mais comment commencer à courir avec ton chien ? Si tu es une personne en pleine forme qui aime les activités de plein air, il y a des chances que ton compagnon soit tout aussi plein d’énergie. 

 

 

« Mais je n’ai pas de chien », nous réponds-tu. Tout n’est pas perdu. Empreinte le chien d’un ami ou d’un voisin. Les promeneurs de chien peuvent coûter cher, alors vraiment, tu leur rends service. Ou essaie auprès d’une agence d’adoption ou d’un refuge pour animaux du coin. Adopter un chien est un engagement de taille, c’est donc toujours une bonne idée de faire quelques essais. 

 

Ci-dessous, nous avons répondu à certaines des questions les plus fréquentes concernant la course avec ton ami. 

 

Comment savoir si mon chien est un coureur ?


Les chiens adorent être à l’extérieur, et si tu y es aussi, c’est encore mieux. Tous les chiens ont besoin d’exercice quotidiennement, et en plus, tu es leur(e) meilleur(e) ami(e), ils vont donc sûrement vouloir t’accompagner quoi que tu fasses. S’ils ne sont pas intéressés, ils te le feront savoir.

 

Leur capacité à courir dépend de leur race, leur âge et leur santé. Une brève recherche en ligne devrait te donner plein d’informations sur l’aptitude de ta race à courir, mais vérifie toujours auprès de ton vétérinaire puisqu’il peut te donner une évaluation professionnelle basée sur l’état de santé de ton chien. 

 

Il est important d’attendre que ton chien soit complètement développé avant de l’emmener sur de longues courses demandant de l’endurance. Pendant les deux premières années, le développement de leurs os est crucial pour l’évolution à long terme de leur santé.

 

Tout comme il est important de ne pas courir avec un chien trop jeune, il est également important de considérer l’autre extrémité du spectre. Les chiens plus âgés ont souvent des problèmes d’articulations qui peuvent être aggravés par une activité comme la course, alors vas-y doucement au début. Observe leur langage corporel et en cas de doutes, demande un deuxième avis à un professionnel. 

 

 

Comment commencer à courir avec mon chien ?


Avant que ton chien puisse courir, il doit être capable de marcher. La discipline et la confiance sont essentielles pour pouvoir courir facilement et en sécurité, il faut donc s’assurer que ton chien est bien dressé. (point de bonus si tu arrives à atteindre un niveau de discipline suffisant pour la course sans laisse). Si tu es sûr(e) que ton chien écoutera tes commandes, alors vous êtes prêts pour commencer. 

 

Sors régulièrement pour des courses courtes, en augmentant progressivement l’allure et la distance à chaque fois pour savoir ce dont ton chien est capable.    

 

Quelle distance courir avec mon chien ?

 
Comme pour les coureurs, les chiens sont de toutes formes et tailles. Il y a eu des chiens connus pour suivre le rythme de coureurs d’ultra-trail, pour s’entraîner aux côtés de leurs maîtres athlètes et finir des marathons avec plus d’énergie restant dans le réservoir que les autres concurrents.  

 

En règle générale, plus le chien est grand, plus il peut courir longtemps et plus il est mince, plus il ira vite.  Bien sûr, tous les chiens (même ceux de la même race) sont différents, alors il est important d’évaluer le niveau de leurs capacités. Comme avec un coureur, il faut augmenter la distance avec le temps jusqu’à ce que tes objectifs soient atteints. 

     

 

De quel équipement ai-je besoin ?
 

Des podomètres aux chaussures de course pour chien, le monde n’est pas à court d’accessoires de course pour les chiens. Cela dit, les choses dont tu auras besoin lorsque tu cours avec ton chien se résument à quelques objets clés :

 

Une laisse. Cela semble évident, nous le savons, mais même si ton chien court en liberté à tes côtés, avoir une laisse est toujours une bonne idée, car on ne sait jamais ce qui se trouve au coin de la rue.

 

Des sacs à déchets. En cas de besoin naturel.

 

De l’eau. À prendre dans un sac à dos ou à attacher à une ceinture de course. Ton chien devrait boire régulièrement. 

 

Des friandises. Récompense ton ami pour son dur travail après la course. En plus, elles peuvent aussi servir à le soudoyer si nécessaire. 

 

Le Waterproof Anorak
Affronte les éléments sans crainte. Enveloppe-toi dans notre Waterproof Anorak en sachant qu’une membrane à trois couches de haute qualité te protège du vent et de la pluie.
Voir l’anorak

 

À quoi d’autre devrais-je faire attention ?
   

Les chiens peuvent avoir trop chaud. Contrairement aux humains dont les glandes sudoripares sont réparties uniformément sur le corps entier, les chiens régulent leur température par la bouche. Ainsi, si tu as un chien qui a une fourrure particulièrement épaisse (genre husky ou samoyède) et que tu pars pour une course alors qu’il fait chaud, il serait peut-être mieux de le laisser à la maison.

 

Les pattes. Leurs chaussures de course naturelles sont leur plus importante caractéristique. Fais attention lorsque tu cours sur du béton par temps chaud et évite les routes salées pendant les mois d’hiver. Les égratignures et coupures sont aussi un indicateur que ton partenaire court sur la mauvaise surface ou court trop. Alors, vérifie ses pattes fréquemment pour t’assurer qu’elles sont en bon état. 

 

Du repos. Assure-toi qu’il a plein de temps pour se reposer entre les courses, en particulier au début. Comme les humains, les chiens ont besoin de temps pour laisser leurs muscles récupérer avant d’être prêt pour un deuxième round.

 

Les espaces publics. Rappelle-toi que tout le monde n’est pas à l’aise avec les chiens, en particulier les chiens qui courent vite, alors fais attention aux autres quand tu cours. Garde ton compagnon près de toi dans les espaces publics et garde ta laisse à portée de main.

 

 

Même si nous aimons nos amis à poils ici chez On, nous ne sommes pas dresseurs canins, alors vérifie toujours auprès de ton vétérinaire ou parle à un professionnel.

 

Bonne course, à quatre pattes ou autre. 

Inscrivez-vous à la newsletter On pour rester au courant de toutes nos nouveautés, offres spéciales et conseils d'entraînement.