Retour à la grille

Courir par temps froid

Courir par temps froid demande un type de ténacité particulier. Pendant que les autres restent à l’intérieur et optent pour des environnements familiers, te pousser au-delà de ton seuil de confort pour affronter des températures glaciales n’est pas chose facile.

  

Même si les jours d’hiver les plus impitoyables sont passés, l’air peut encore être très froid. Les heures d’ensoleillement étant encore limitées et les conditions météo étant imprévisibles, la course en plein air peut être assez fraîche. Mais, avec le bon équipement, un bon échauffement et une bonne dose de détermination, tu peux aller à des endroits où les autres n’iront pas.

  

Alors quels sont les bénéfices de courir par temps froid ?

  

Courir par temps froid n’est pas chose facile. La résilience que tu développeras et la force mentale que tu découvriras en persévérant dans ces courses difficiles rapporteront des bénéfices prodigieux. Imagine le sentiment de puissance et de préparation que tu éprouveras lors des compétitions de printemps avec une longueur d’avance sur tes concurrents.

   

    

Un hiver long suivi de jours froids au début du printemps veut dire qu’il est facile de passer des semaines entières à l’intérieur. Et lorsque nous passons à côté des quelques heures d’ensoleillement en restant occupés à nos bureaux, cela peut avoir un impact important sur notre humeur, nous laissant avec une impression d’enfermement et de léthargie. Sortir pour courir dans la lumière du petit matin ou profiter de ta pause de midi pour courir peut aider à casser l’impression de claustrophobie, ajouter une dose de vitamine D et l’occasion d’un boost d’énergie sans caféine. Et lorsque les températures tombent, ton corps a d’autres raisons de s’inquiéter que mettre un pied devant l’autre. Il doit aussi travailler pour te réchauffer. Alors tu rajoutes quelques calories en plus de ton rythme habituel étant donné l’effort supplémentaire requis pour garder ton corps à une température optimale.

 

Avant que tu puisses récolter les bénéfices de la course par temps froid, il y a un certain nombre de choses que tu dois considérer.

 

Le premier pas est toujours le plus dur. T’arracher du confort de ton lit, canapé ou bureau peut demander une sacrée motivation lorsque la météo n’est pas très encourageante. Mais, en te concentrant sur la sensation de bien-être que tu éprouveras après, tu pourras facilement voir pourquoi ça en vaut la peine. Si tu as besoin d’un levier de plus pour passer la porte, essaie de brancher de la musique qui te donne de l’énergie. L’athlète On Katie Schide raconte : « lorsque j’ai besoin d’un peu de motivation avant une course particulièrement froide et humide en ville, je lance One Direction ou Taylor Swift avant de sortir ».   

       

Si Taylor n’est pas pour toi, passe notre test pour trouver la playlist parfaite pour te motiver dans ta course.
En savoir plus

    

Une fois que tu es prêt(e) à partir, tu auras besoin du bon équipement. Tu connais la sensation, le choc aigu du froid lorsque tu fais le premier pas à l’extérieur. Ça mord. C’est tentant de porter de nombreuses couches pour te garder bien au chaud, mais tu n’apprécieras pas cette chaleur supplémentaire une fois que tu seras lancé(e).

 

La clé pour réguler ta température est de t’assurer que tu portes des tissus de qualité et que tu as le bon nombre de couches.

    

En règle générale, une couche de base, un t-shirt respirant à manches longues, une veste légère coupe-vent et des collants longs devraient te protéger sans te faire surchauffer. Bien sûr, cela dépend de la vitesse à laquelle tu te réchauffes, et de tes préférences.

    

    

L’échauffement est un élément essentiel de l’exercice, mais il est particulièrement important d’être bien préparé avant de sortir pour courir par temps froid. L’échauffement active ton système cardiovasculaire pour élever ta température corporelle et augmenter la circulation sanguine vers les muscles. Un bon échauffement réduira les chances de blessure et augmentera l’agilité pendant la course. Tout comme il est important de s’échauffer correctement, fais attention de te garder du temps de récupération pour étirer tes muscles. Consulte notre guide concernant l’échauffement et la récupération ici.

   

   

Le Waterproof Anorak
Affronte les éléments sans crainte. Enveloppe-toi dans notre Waterproof Anorak en sachant qu’une membrane à trois couches de haute qualité te protège du vent et de la pluie.
Voir l’anorak

 

Par temps froid et pluvieux, le risque de glisser reste une préoccupation majeure pour les coureurs. Du verglas inattendu, des chemins mouillés ou une puissante rafale de vent peuvent te déstabiliser. Il y a plusieurs choses que tu peux faire pour réduire le risque de chute. D’abord, ralentis et prends des virages longs et larges. Augmente ta cadence ; au lieu de longues foulées arquées, fais des pas plus courts qui te donneront une adhérence supplémentaire sur la route, en mettant ta pression d’atterrissage au milieu de ton pied plutôt que sur ton talon. Et bien sûr, il faut faire tout ça en portant les bonnes chaussures de course.    

   

   

Que tu sois un(e) coureur(se) expérimenté(e) qui court déjà à l’extérieur toute l’année, ou que tu commences à ajouter des courses par temps froid à ton régime, la récompense est la même pour tout le monde. Et elle vient de ton courage et de ta détermination. Tu as résisté à la tentation de rester dans ta zone de confort, tu as choisi de te dire : « pas d’excuses » et tu es sorti à la place. Profite des étirements de récupération, de la douche chaude et des endorphines parce que l’éclat post-exercice est encore plus délicieux après une course contre les éléments.

Inscrivez-vous à la newsletter On pour rester au courant de toutes nos nouveautés, offres spéciales et conseils d'entraînement.


En vous abonnant à notre newsletter, vous acceptez la Politique de confidentialité de On.